Forum rpg médiéval-fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fluviatilis [Guérisseuse/Chasseuse à l'arc]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fluviatilis

avatar

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 34
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Fluviatilis [Guérisseuse/Chasseuse à l'arc]   Lun 26 Nov - 8:53

Nom : Fluviatilis

Surnom: « Fille du lac gelé »

Sexe : Féminin

Race : Emerielle

Élément : Air

Âge : Âge: 80 ans (donc 20 ans en âge humain)

Localisation :Les Terres de l'Est / Les Plaines Enneigées

Statut/Métier : Guérisseuse (métier enseigné par sa famille), chasseuse à l’arc (acquis lors de son voyage forcé).

Description Physique :
Taille : 1m70
Poids : 58 kg
Jeune fille aux longs cheveux noirs bleutés, au teint blanc légèrement bleuté comme ses cheveux, sa peau ressemble à un reflet de pleine lune sur une eau paisible. En contraste avec ces couleurs appaisantes, ressortent ses yeux rouges remplis de calme, mais qui cachent une certaine détermination. Elle est coiffée d’un bijou doré assorti à de gros bracelets. Ces vêtement sont plutôt légers et de couleur blanc. Ils sont composés d’un corset de cuir blanc, gravé d’entrelacs, lacée sur les cotés, aux manches sont cousus de longues bandes de voile blancs (deux sur chaque coté, l’un passant devant l’autre derrière le bras). A sa taille une ceinture de cuir blanc, (gravée d’entrelacs comme le corset) assez large d’où part un pagne de la même matière que les voiles des bras. A ses pieds, des bottes hautes en cuir blanc. Elle porte parfois une cape à capuche, blanche à l'envers noire pour inverser la couleur de la cape selon ses envies et ses besoins (pour la chasse par exemple).


Description Psychologique : Fluviatilis est d’un naturel calme et discret (même timide parfois). Elle n’hésite pourtant jamais à aider les voyageurs qu’elle peut croiser, mais se méfit beaucoup des humains et des races de l'Ouest, vu qu'elle ne les connait pas vraiment.
Son naturel curieux la parfois entrainée dans des situations délicates. C'est une jeune fille qui aime apprendre et comprendre le monde qui l'entoure.
Malgrés ses talent de chasseuse, elle n'en aime pas pour autant la violence, sauf bien sur, lorsque sa vie en dépend.
Elle n'apprécie pas vraiment les personnes voyantes et extravagantes et aime la discrétion.

Armes : Un arc (type longbow) avec ses flêches, un cimeterre et une dague accrochés à sa ceinture.

Inventaire : Un carquois pour ses flêches qu’elle porte au dos.
Une besace de cuir ou sont rangés quelques ustensiles utiles pour apporter des premiers soins, comme un Onguent, des bandages par exemple.
Une gourde rempli d'eau, de la viande séchée, une bourse pour y ranger ses pieces, quand elle ne l’a pas sur le dos, sa cape.
Un livret parcheminé, où elle note ses divers apprentissages grâce à une plume et un encrier.
Et son Drak Liunos.

Histoire :
Fluviatilis est née, sur les terres de l’Est dans un village, (enfin au bort du lac gelé de ce village), situé au sein des Plaines Enneigées. Ses parents étaient ou sont toujours, tout deux les guérisseurs du village. Fluviatilis avait sa destiné toute tracée en tant que guérisseuse. Ses premières années furent très heureuses au sein de sa famille entourée de ses parents et de sa Sœur, Venefici. Apprendre son futur métier lui plaisait plus que tous.

Mais tous s’arrêta quand un jour le village fut attaqué. Fluviatilis était en train d’assister sa mère portant des soins à un villageois, quand tous ne fut que bruit et confusion, elle reçu un violent coup sur la tête et tous devint noir.

Elle se réveilla, plusieurs heures après, enfermé dans une cage qui roulait, tirée par des chevaux. Au tour d’elle des humains à pied ou à cheval gardaient l’attelage. Elle n’en avait jamais vu, juste les histoires l’avaient renseignées sur des peuples plus ou moins éloignés. Aucun d’eux ne lui adressa la parole et cela pendant plusieurs jours, ils lui donnaient juste de quoi manger et boire. La luminosité au fil du voyage devenait de plus en plus insupportable, son répit fut la forêt épaisse et humide qu’ils traversèrent. Elle ne vit aucun village sur leur chemin juste la forêt.

Quand le convoi arriva sur des terres de plus en plus desséchées, la chaleur étais tellement insupportable, qu’elle perdait souvent connaissance. La lumière intense, la poussait à se protéger les yeux sous la capuche de sa cape.
Arrivé dans un dessert jaune totalement dénudé de toute végétation, le convoi fut attaqué par des cavaliers tous vêtus de la tête aux pieds de long vêtement blanc et jaune, comme le dessert dans lequel ils se trouvaient. Encore une fois sous le choc de la charge et la chaleur, elle perdit connaissance.

Une fois réveillée elle était seule à moitié recouverte de cette terre brûlante, ses yeux la faisait souffrir, sa vu diminuée. Toujours allongée au sol, elle aperçu une silhouette de femme qui venait vers elle. Rêvait–elle ou bien la Lune dans une vision venait guider son chemin. Trop affaiblie elle se laissa porté par la voix de cette femme qui tentait de la réveiller.

Après avoir été réhydraté et protégée sous une tente faite de voile, elle pu enfin mieux distinguer son ôte. C’était une femme fort belle, aux longs cheveux blonds et aux yeux noirs. Son nom était Nouerva. Nouerva lui expliqua qu’elle se trouvait dans le dessert des terres de l’Ouest et que le convoi au sein duquel elle était prisonnière étais sûrement un arrivage d’esclaves de la terre des hommes, du centre du monde.
Devant le désarroi de Fluviatilis et son mal en point physique, Nouerva lui proposa de la ramener à la frontière des terres de l’Ouest qui ne se trouvait pas loin d’ici, de là, elle pourrait faire le chemin inverse pour retourner chez elle, au sein de ses terres bien aimé de l’Est.

Voila qu’en peu de temps sur un cheval des sables, elles atteignirent la frontière et leur chemin se sépara. Nouerva laissa la monture à Fluviatilis qui, aux frontières de l’Est devrait l’abandonner, ce cheval ne supportant pas les faibles températures. Elle lui donna également un arc et quelques flèches pour la chasse, ainsi qu’un cimeterre et une dague qui pourraient l’aider à ce défendre contre d’éventuel agresseurs.

Son passage au sein des Terres du Centre fut sans embûche, mais seule, elle du apprendre à chasser avec son nouvel arc, afin de se nourrir. Comme promis à Nouerva, Fluviatilis trouva un acheteur pour son cheval des sables avant d’entrer sur les terres de l’Est. Mais loin d’être arrivée chez elle dans son village, Fluviatilis entra donc enfin sur ses terres bien aimées et se mis à la recherche d’une monture, type Drak, ne pouvant trop marchée, car encore affaibli par son voyage. Sur son chemin, elle croisa un vendeur qui lui offrit à un bon prix un jeune Drak mal. Elle se senti en confiance avec lui dés leur rencontre. Le jeune Drak était vigoureux mais paraissait assé facile à dresser. Elle le nomma : Liunos en référence à la Lune qu'elle aimait tant.

Le voyage, lui paru tellement doux, elle se sentait bien et appaisé d'avoir retrouvé ses Terres qu'elle aimait. Elle eu le temps de se remémorer les aventures qu'elle avait du subir avec ses brigants. La race des hommes pour ca première rencontre avec eux ne lui avait pas vraiment fais bonne impression. Pour les hommes des sables (elle ne connaissait pas leur nom) Fluviatilis ce trouvait partagée entre ceux qui avaient attaqués le convoie et cette mistèrieuse femme qui l'avait aidée, comme elle l'aurais surement fais elle même face à une personne perdu et en piteuse état sur les Terre de l'Est.

Maintenant arrivé sur les Plaines Enneigées pendant longtemps elle rechercha son village. Mais rien. Tout avait disparu. Les ruines des maisons étaient à peine visible sous un épais manteau blanc. Les habitants bien sur n'étaient plus là et c'est face à un champs de neige que Fluviatilis resta à pleurer. Mais où étaient-ils tous passé?


Dernière édition par le Dim 9 Déc - 7:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zhae

avatar

Nombre de messages : 222
Age : 31
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Fluviatilis [Guérisseuse/Chasseuse à l'arc]   Ven 7 Déc - 15:38

Tu dois faire disparaître le nom de Steben de ton histoire puisque celui-ci, au même type que la Déesse Kyria, n'a plus sa place dans la mémoire des Ebendis.

La terre s'est remise à tourner, les esprit ont oubliés...

Sinon, tu connais la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terrim2.frbb.net
Fluviatilis

avatar

Féminin Nombre de messages : 32
Age : 34
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Fluviatilis [Guérisseuse/Chasseuse à l'arc]   Sam 8 Déc - 17:03

Ok pas de problème, ils ont du m'échaper lors de ma relecture. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fluviatilis [Guérisseuse/Chasseuse à l'arc]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fluviatilis [Guérisseuse/Chasseuse à l'arc]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandira-Ari pandalette Eau/feu chasseuse lvl 107
» Estreïlla - L'étoile guérisseuse
» La chasseuse de prime, à la recherche d'un nouvel ami...
» Aerisse , Naine , Chasseuse
» Enième présentation d'une chasseuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Immuables II :: Personnages :: Personnages Validés-
Sauter vers: